Tout ce qu’il faut pour purger un radiateur

Afin que votre radiateur ait une belle longévité, il est recommandé de le purger environ une fois par an. Pour cela, vous n’avez pas forcément besoin de contacter un professionnel. Avec quelques outils adaptés, vous pourrez très bien vous en sortir pour cette opération.

La purge du radiateur : comment procéder ?

Avant toute chose, cette opération doit se faire à froid. Toutefois, vous pouvez toujours laisser votre chaudière en marche. Concernant les outils dont vous aurez besoin, ils ne sont que deux : un petit récipient, et un tournevis ou une pince.

Pour ce qui est de l’opération de purge en elle-même, tout dépendra du type de radiateur que vous avez. En effet, la plupart des radiateurs disposent d’un purgeur. Si c’est le cas, vous remarquerez une petite vis entourée d’un contour blanc. Il se situe du côté opposé aux tuyaux, en haut du radiateur.

Pour réaliser la purge, vous devrez vous munir de votre tournevis, puis tourner cette vis du radiateur. Faites cela jusqu’à ce que l’air s’échappe de l’appareil. Dans le cas où votre radiateur est ancien, il vous faudra plutôt une pince pour réussir à tourner la vis. Pendant l’opération, il se peut que de l’eau s’écoule un peu en même temps que l’air. C’est la raison pour laquelle il est important de garder un petit récipient à côté, pour récupérer au cas où. Pour une bonne purge, l’eau récupérée doit faire au moins l’équivalent un petit verre.

Tout ce qu'il faut pour purger un radiateur

Dans le cas où l’eau récupérée du radiateur est foncée, cela signifie qu’il est peut être emboué. Cette situation empêche l’eau de bien circuler dans le circuit, ce qui nécessite un désembouage. Dès que la purge est achevée, il ne reste plus qu’à revisser le tout.

Si vous avez plusieurs radiateurs dans la demeure, commencez toujours par celui qui se trouve au plus proche de votre chaudière. Vous finirez par le radiateur le plus éloigné.